La société au travers des œuvres de Banksy

1722

Cette année, la Belgique accueille les œuvres de Banksy au travers d’une exposition artistique à deux pas de la gare d’Anvers, au deuxième étage du centre commercial « Stadsfeestzaal».

Jusqu’à aujourd’hui, l’identité de Banksy reste un mystère pour le grand public. C’est au travers d’un parcours atypique, comme le personnage d’ailleurs, que ses œuvres nous dévoilent une partie de leur secret. Plongé dans une mouvance Street Art, ce personnage engagé et mystérieux s’amuse à provoquer et remettre en question certains faits et pratiques de la société. Ses œuvres éveillent un certain engouement mondial, mais aussi certaines critiques. En tout cas, l’artiste ne laisse personne insensible.

Il semble qu’il n’y ait quasiment aucune thématique qui n’ait pas fait l’objet d’une fresque par l’artiste. Ses œuvres proposent une série d’interprétations possibles et ont l’avantage de laisser le public dans sa réflexion.

La variété des fresques

© Soumaya El Azzimani

Impossible de visiter l’exposition sans passer outre la fresque ci-dessus de par en premier lieu sa taille très importante. Cette fresque semble être la pièce maîtresse de la collection. En effet, elle pourrait rappeler certains récents événements d’actualité.

© Soumaya El Azzimani

L’artiste inconnu ne reste pas de marbre face au sort des prisonniers de Guantanamo. Le tableau « Guantanomo Bay » dégage une certaine intensité émotionnelle amenée par la juxtaposition de ce prisonnier agenouillé et d’une mer réaliste déchaînée.

© Soumaya El Azzimani

La célèbre photographie de la jeune fille nue durant la guerre du Vietnam a été retravaillée par Banksy en y ajoutant Mcdonald et Mickey, signe de la réussite capitaliste. La puissance de cette oeuvre réside dans cette opposition marquée entre ces deux réalités.

© Soumaya El Azzimani

Banksy ne semble pas être un fan de la monarchie anglaise puisqu’il représente la reine Elizabeth 2 en singe. Est-ce une forme d’humour ou ne la porte-t-il pas dans son cœur ?

Néanmoins, globalement, deux thématiques et non des moindres ressortent de son exposition : la religion et la politique.

La religion

La religion, et plus précisément le Christianisme, a une grande place dans le travail de Banksy. Contrairement aux idées reçues, il ne critique pas la religion en elle-même, mais la place que la société moderne lui accorde. La culture populaire la représenterait comme démodée. L’artiste dénonce cet échec d’intégration dans une société de consommation conduite par la technologie. Les individus ne seraient donc plus dirigés par la foi, mais par le capitalisme. L’utilisation d’éléments comme le Christ sur la croix, une colombe blanche, ou encore la Vierge à l’enfant sert à rappeler aux gens cette transition du christianisme dans notre culture occidentale.

© Soumaya El Azzimani

Par exemple, Banksy critique beaucoup la société de consommation à travers des œuvres comme « Sale ends today » représentant des religieuses prostrées et désespérées face à la fin des soldes. Ensuite, il critique également la médiatisation excessive de la religion à travers un portrait de Mère Teresa sur lequel figure les pivants: “I learnt a valuable lesson from this woman moisturise everyday.”

© Soumaya El Azzimani
© Soumaya El Azzimani

C’est une tentative de l’artiste pour motiver la société à analyser sa conception de la religion et particulièrement son hypocrisie. Bien que les œuvres de Banksy soient très critiques et satiriques, elles sont surtout un moyen de réflexion fort et efficace.

Banksy : un agitateur social ?

Comme il est écrit plus haut, Banksy est engagé avant d’être artiste. Il présente les limites de notre société par le biais de l’art : le street art, la sculpture, les collages, etc. Il aime représenter les politiques sous différentes formes. Il est, la plupart du temps, critique envers les hommes qui nous dirigent. Ses oeuvres semblent pousser dans cette réflexion du monde et dans le système choisi. Est-il possible de vivre dans de meilleures conditions ?

© Soumaya El Azzimani

Cette volonté de bousculer les codes et les modes communication est une partie intégrante du personnage. Certains le qualifient parfois “d’agitateur social”. Il semble déranger la vie tranquille de certaines personnes au pouvoir. Les œuvres de l’artiste ont ce recul et permettent d’ôter des œillères trop longtemps portées.

Finalement, l’exposition de Banksy regorge de messages d’espoir, de conseils, de mots qui rassurent. Par exemple, une citation recueillie incite à la réflexion : “Notre cerveau fonctionne le mieux lorsque nous sommes dans un état paranoïaque. Nous examinons alors toutes les options qui s’ouvrent à nous à toute allure et avec une totale clairvoyance.” Bansky (Banging Your Head Against a Brick Wall)

Cet article a été rédigé par Soumaya El Azzimani, Clara Emonnot et Cindy Thonon.

Achetez vos tickets pour l’exposition de Banksy