Dernière salve pour Enter the Gungeon avec sa mise à jour gratuite « A Farewell to Arms »

149

Ce vendredi 5 avril 2019 est sortie la troisième et dernière mise à jour gratuite d’Enter the Gungeon, un rogue-like développé par Dodge Roll et édité par Devolver Digital. « A Farewell to Arms » propose ainsi deux nouveaux personnages jouables, un nouvel étage secret et son boss ainsi qu’un grand nombre d’armes et d’objets inédits (et les synergies qui vont avec). Le mode de jeu Rainbow, inspiré par la communauté, est lui aussi de la partie.

© Dodge Roll
Découvrez ce vendredi 5 avril la troisième et dernière mise à jour d’Enter the Gungeon (© Dodge Roll)

À l’occasion de cette mise à jour de contenu qui pourrait encore davantage pimenter le jeu, La Terrasse a eu le plaisir d’interviewer Rogue Justice, un youtubeur passionné de rogue-likes. Avec à son actif plus de 200 let’s plays sur Enter the Gungeon, qui de mieux aurait pu répondre à nos questions ?

© Rogue Justice
Rogue Justice, un youtubeur passionné de rogue-likes (© Rogue Justice)

Pourrais-tu te présenter en quelques mots ?

Rogue… Justice. Je suis un type de 34 ans qui parle dans un micro en jouant à des jeux vidéo, et plus particulièrement des rogues-likes.

Cela fait trois ans que tu postes des vidéos sur YouTube sous le pseudonyme Rogue Justice. Pourquoi avoir choisi ce nom ?

« Rogue » c’est pour les rogue-likes, tout simplement. « Justice » c’est un pseudonyme que j’utilise sous différentes formes depuis assez longtemps, soit juste « Justice », soit « For great justice » quand je jouais davantage à des shoot ’em up, et qui est en fait une mauvaise traduction de l’introduction du jeu Zero Wing.

Pourquoi « Justice » ? Parce que c’est un concept très important pour moi, dans la vie en général. Et puis en plus ça claque !

Comment définirais-tu un rogue-like et pourquoi aimes-tu autant ce style de jeux ?

C’est un genre de jeux assez particuliers et exigeants qui proposent une expérience différente à chaque partie jouée, en générant de manière aléatoire des ennemis, des boss et surtout des objets qui améliorent le personnage. Ce sont souvent des jeux très difficiles, où on n’arrive pas au bout du premier coup. D’ailleurs, la mort dans les rogue-likes est permanente. Mais finalement, que l’on gagne ou que l’on perde, la partie d’après ne sera de toute façon pas la même.

© Dodge Roll
« Que l’on gagne ou que l’on perde, la partie d’après ne sera de toute façon pas la même » (© Dodge Roll)

En termes de durée, les runs sont généralement assez courtes, ce qui est important pour moi en ce moment étant donné que j’ai beaucoup de responsabilités sur le côté. Je n’ai pas le temps de faire des grandes sessions de jeu donc c’est vraiment adapté. Il y a presque ce côté jeu d’arcade : tu mets une pièce, tu joues ta partie et quand c’est fini, c’est fini. C’est très old school je trouve.

Ce qui me plait particulièrement c’est ce petit côté addictif où on se dit « et si je pouvais aller encore plus loin avec les nouveaux objets que j’ai eus, avec les nouveaux monstres que j’ai rencontrés ? ». C’est ce côté très variable d’une partie à l’autre qui fait que j’ai des centaines d’heures de jeu sur Enter the Gungeon ou Binding of Isaac et que je ne m’en lasse pas.

« Je pense qu’Enter the Gungeon reste actuellement mon rogue-like préféré »

Avec plus de 200 let’s plays sur Enter the Gungeon, toutes versions confondues, te considères-tu comme un fan de ce jeu ? Qu’est-ce qui en fait un bon rogue-like selon toi ?

Oui, clairement ! Je pense qu’Enter the Gungeon reste actuellement mon rogue-like préféré, et ce pour beaucoup de raisons : son ambiance un peu cartoon qui est très sympathique, la cohérence dans l’univers proposé, le côté un peu comique aussi au niveau des ennemis comme quand par exemple les petites balles font des grimaces en sortant des tables derrière lesquelles elles étaient cachées…

Aussi le fait qu’il y ait beaucoup d’armes et d’objets différents, les synergies apportées par la mise à jour Advanced Gungeons & Draguns, les niveaux secrets… Il y a un grand nombre de secrets dans Enter the Gungeon qui font qu’on débloque du contenu au fur et à mesure. Et pour ceux qui aiment trouver les choses par eux-mêmes, il y a suffisamment d’indices placés de manière assez intelligente. C’est très satisfaisant pour le joueur de découvrir tous les trésors que le Gungeon renferme.

© Dodge Roll
Advanced Gungeons & Draguns est la deuxième mise à jour d’Enter the Gungeon sortie le 19 juillet 2018 (© Dodge Roll)

Au fur et à mesure de tes runs, tu as inventé un jargon propre au Gungeon. Peux-tu nous donner quelques exemples de noms et expressions sortis de ton imagination ?

Ah oui, c’est vrai que j’ai fait ça *rire*. Qu’est-ce que je raconte comme bêtises encore quand je joue à Enter the Gungeon ? Lambdouille, c’est la partie lambda où il ne se passe pas grand-chose. Barry et Larry, les tonneaux d’eau de la première chambre du Gungeon. Barry, de baril d’eau bien évidemment, et son frère jumeau Larry. Il y a aussi le personnage sachet de ferraille que j’ai prénommé Sacha. Tout ça c’est sorti de mon esprit tordu.

Quelles sont tes attentes concernant cette dernière mise à jour ?

J’en ai peu parce que pour moi Advanced Gungeons & Draguns est une excellente version d’Enter the Gungeon. Cette mise à jour avait apporté beaucoup de choses pour qu’il y ait suffisamment de variété entre les parties, pour que je puisse me voir continuer à y jouer pendant encore très longtemps. Après, c’est vrai que de nouveaux ennemis, de nouvelles armes, de nouveaux étages secrets ou de nouveaux boss devraient apporter un plus incontestable à l’expérience de jeu.

Je pense que ce que j’attends le plus (! attention au « divulgâchage » !) c’est le Paradoxe, un des deux nouveaux personnages qui ont été annoncés, et qui est globalement le même qu’Eden dans Binding of Isaac. C’est un personnage qui commence avec des objets et armes aléatoires. Ce sera sûrement très intéressant de faire une partie avec lui parce que les autres aventuriers du Gungeon ne présentent pas vraiment de grandes différences les uns par rapport aux autres.

À partir de quelle date pourrons-nous découvrir le premier épisode de « A Farewell to Arms » sur ta chaîne YouTube ?

Malheureusement, ce ne sera pas dès le jour de sa sortie, ce sera le 6 avril. Je pense que je proposerai la vidéo en direct sur YouTube avec la particularité que je fermerai la fenêtre du chat parce que j’ai beaucoup trop peur du « divulgâchage ».

Pour en savoir plus sur la chaîne YouTube de Rogue Justice et devenir à votre tour un justicier